Mondi, Dow et Essity créent un emballage secondaire issu de

Mondi, spécialiste de l’emballage papier, a collaboré avec Essity et Dow afin de créer un nouvel emballage secondaire recyclable pour les produits de soins féminins d’Essity. L’objectif était de réduire l’utilisation de plastique vierge d’origine fossile en utilisant des matériaux renouvelables ou recyclés post-consommation.

Un film extrudé à empreinte environnementale réduite

Les serviettes hygiéniques d’Essity étaient auparavant emballées dans des sachets contenant déjà 50% de matériaux renouvelables. Toutefois, des recherches et des essais menés par Mondi ont permis d’envisager une nouvelle solution conforme aux objectifs d’Essity de parvenir à une recyclabilité à 100% de ses emballages et d’utiliser jusqu’à 85% de biomasse, de matériaux renouvelables ou recyclés dans tous les sachets.

Le nouvel emballage contribue à ces objectifs de développement durable en utilisant un matériau renouvelable et un coproduit de l’industrie papetière qui est fabriqué à partir de matières premières recyclables selon l’approche du bilan massique de l’ISCC (International Sustainability & Carbon Certification).

Le nouvel emballage contient également une résine plastique recyclée mécaniquement à partir de matériaux post-consommation. Pour cela, Mondi a travaillé avec Dow et d’autres entreprises tout au long de la chaîne de valeur pour trouver la formulation de résine la plus adaptée à cette solution.

Le résultat final est un film extrudé qui a ensuite été imprimé et converti en sachet.

Niveau de protection maintenu

Ce nouvel emballage offre le même niveau de protection que la précédente solution, avec une barrière à l’humidité et à la lumière permettant de préserver la ligne de serviettes hygiéniques.

Sellon Mondi, le nouvelle solution offre également de solides propriétés de scellage et permet une qualité d’impression exceptionnelle propre à maintenir l’attractivité en rayon des marques européennes d’Essity, telles que Bodyform, Libresse, Nana et Nuvenia.

« Le défi consistait à définir la meilleure combinaison de contenu renouvelable et recyclé tout en maintenant la qualité du produit et l’efficience de la production dont bénéficie déjà Essity. Nous avons testé plusieurs options jusqu’à ce que nous trouvions la solution la plus adaptée. Le travail en collaboration avec Essity et Dow permet de valider notre approche EcoSolutions ; nous revenons au point de départ et posons les bonnes questions pour nous assurer de créer la meilleure solution possible pour nos clients », explique Marjo Kuisma, responsable des ventes régionales pour les produits flexibles grand public chez Mondi.

Pour Guosheng Zhang, Global Technical Innovation Manager Feminine Care chez Essity, cette solution à l’empreinte carbone réduite témoigne de l’engagement du groupe envers la Fondation Ellen MacArthur de travailler à la recyclabilité totale et augmenter l’utilisation de plastique recyclé dans ses emballages. « Le résultat final est accrocheur, bien conçu et a un impact positif sur l’environnement », conclut-il.