France : Les consommateurs préfèrent les produits des PME de

Les produits de proximité, les petites marques et les fabrications des PME ont le vent en poupe depuis la pandémie ! Selon la dernière enquête de NielsenIQ, 61% des consommateurs en France préfèrent acheter des produits fabriqués localement par les petites entreprises de leur région – un score qui s’élève à 56% en moyenne dans le monde.

Selon la société d’études de marchés, un tiers des consommateurs (33%) achète une plus grande variété de marques qu’avant le Covid, 64% des personnes interrogées en France estimant qu’en cherchant bien, elles peuvent trouver une marque qui correspond exactement à leurs besoins.

Ces données, sont issues du rapport Brands Balancing Act, qui se concentre sur la façon dont les pressions inflationnistes modifient la manière dont les petites marques peuvent justifier leur valeur et rester en phase avec les valeurs recherchées par les consommateurs.

L’analyse a également mis en évidence différents éléments chez les consommateurs français :

- 54% essaient de soutenir les petites marques dans la mesure du possible, mais ont des difficultés à les trouver en rayon.

- 55% estiment que les petites marques sont plus authentiques et plus dignes de confiance que les grandes marques.

- 52% pensent que les petites marques sont généralement plus chères, mais ils sont prêts à payer pour elles un surcoût – un chiffre supérieur à la moyenne (47% à travers le globe).

« Bien qu’elles soient fréquemment ‘inconnues’ des répondants en termes de notoriété, les petites et moyennes marques disposent d’opportunités considérables dans le paysage de la consommation tel qu’il est aujourd’hui. Nos données montrent que la pandémie a modifié les besoins, les valeurs et les priorités des consommateurs, et que cela a eu un impact significatif sur leur comportement d’achat », affirme Lauren Fernandes, Global Director of Thought Leadership, NielsenIQ.

Parmi les raisons d’acheter une marque, le bon rapport qualité/prix (94%), la conformité aux régimes alimentaires (89%) et la qualité intrinsèque du produit (89%) sont de la plus haute importance pour les Français. Alors que les prix continuent d’augmenter dans toutes les catégories, le caractère abordable est l’une des principales raisons de cette tendance à l’achat fonctionnel.

« Avec 48% des personnes interrogées dans le monde qui déclarent avoir l’intention d’acheter davantage de petites marques à l’avenir, il est clair que les PME capables de comprendre les motivations d’achat dans ce nouvel environnement seront les plus à même de bénéficier des nouvelles préférences des consommateurs », ajoute Lauren Fernandes. « La clé sera de trouver les bons leviers, basés sur les bonnes données consommateurs, pour innover dans cet environnement ».