Coty lance un parfum Gucci contenant 100% d’alcool issu de

Disponible en magasin depuis le 1er avril 2023, Where My Heart Beats Eau de Parfum – dernier-né de la collection The Alchemist’s Garden de Gucci – est la première fragrance à être lancée au niveau mondial fabriquée uniquement à partir d’alcool issu de carbone industriel recyclé.

Le parfum utilise l’alcool CarbonSmart produit par la société de biotechnologie LanzaTech. Cette technologie innovante capte les émissions industrielles de carbone et, après un processus de purification, les transforme par fermentation en éthanol pour la parfumerie fine.

Coty avait jusqu’à présent introduit l’éthanol CarbonSmart dans son catalogue de parfums (qui comprend des marques telles que Calvin Klein, Burberry, Boss, Gucci, Chloé, Marc Jacobs Perfume, etc.) en le mélangeant avec de l’alcool traditionnel. Pour le lancement de Where My Heart Beats Eau de Parfum, Coty a séparé l’approvisionnement en alcool issu de captage de carbone afin de garantir un produit uniquement fabriqué à base de carbone recyclé.

« Coty est la première entreprise à introduire de l’alcool issu de captage de carbone dans des produits de parfumerie fine destinés à une distribution mondiale. Cela montre que la durabilité peut être un facteur d’innovation. Au-delà de la science, il y a quelque chose de magique dans le fait d’upcycler des émissions industrielles en alcool suffisamment pur pour être utilisé dans des parfums », explique le Dr Shimei Fan, Chief Scientific & Sustainability Officer, chez Coty.

Empreinte environnementale réduite

Coty a annoncé son partenariat avec LanzaTech en mars 2021 et a commencé dès janvier 2022 la production des premiers parfums commercialisés à échelle mondiale utilisant cette technologie.

Pour produire cet éthanol de nouvelle génération, LanzaTech capte le carbone de différentes sources d’émission (industrie, déchets organiques solides) ou même dans l’air ambiant, par électrolyse. Le CO2 récupéré est ensuite purifié avant d’être transformé en éthanol par fermentation.

L’éthanol est un ingrédient de base dans les produits de parfumerie fine, il permet notamment une dispersion efficace du parfum. Comme la plupart des autres producteurs de parfums, Coty utilise de l’éthanol provenant de différentes matières premières naturelles, notamment la canne ou la betterave à sucre, qui nécessitent des terres agricoles, de l’eau et des engrais.

En utilisant une nouvelle source d’alcool produit à partir d’émissions de carbone grâce à la technologie de LanzaTech, Coty entend réduire l’impact environnemental de l’industrie de la beauté. Une analyse du cycle de vie réalisée par Quantis, un cabinet indépendant de conseil en développement durable, montre un impact global considérablement réduit sur l’environnement.

« Grâce à cette nouvelle approche de la capture du carbone, les émissions de carbone, qui seraient normalement rejetées dans l’atmosphère, sont recyclées en alcool suffisamment pur pour être utilisé dans les parfums. De plus, ce processus utilise moins d’eau et réduit le besoin de terres agricoles par rapport aux méthodes traditionnelles de production de l’alcool », explique Coty.

La capture et l’utilisation du carbone (CCU) par l’industrie chimique pourrait permettre une réduction très significative des émissions de gaz à effet de serre (GES), selon une récente étude exploratoire de Renewable Carbon Initiative (RCI – Initiative sur le carbone renouvelable), CO2 Value Europe (CVE) et nova-Institute.